Le point sur les outils d’encodage 5.1 et la mesure du loudness dans pro tools

Pro tools reste un des logiciels les mieux adaptés à la production multicanal en offrant de nombreuses possibilités de traitement 5.1 sous forme de plug-ins développés par de nombreux constructeurs (TC electronic, Dolby laboratories, Minnetonka audio, Neyrinck, Soundfield, Waves…)

Parmis ces outils qui s’insèrent de façon ludique dans notre console de mixage 5.1, le LM5D TC electronic est l’incontournable à mettre en insert dans notre master 5.1. Il nous donne l’historique du loudness (LeqRLB), sa valeur instantannée ainsi que la valeur moyenne (« center of gravity ») sur la durée du programme (pas de fenêtre glissante sur 10 secondes, procédé de mesure « short term » utilisé par le DP570). Nous avons aussi accès à une sorte d’écart type, « consistency », qui nous donne l’information sur la variation du loudness sur la durée du programme : avons nous un loudness très constant ou bien très variable? La mesure du niveau ppm est précise et complète ce qui nous manque dans pro tools, une mesure précise des niveaux. Le LM5D diffère du LM5 que par ces informations statistiques. Pour une mesure du canal central portant les dialogues, il suffit de couper les autres bus issus de notre master 5.1. Le LM5D a été présenté récemment à l’IBC, et est disponible depuis peu en téléchargement sur le site du constructeur.

 

 

Parmi les nouveaux plug-ins récemment développés, nous avons le surcode Dolby E de Minnetonka audio au format RTAS qui nous permet de décoder un flux Dolby E ; l’outil est aussi disponible sous forme d’application autonome Minnetonka AudioTools AWE. Nous avons pu le tester sur différents formats (5.1, LtRt) (2+2) (5.1). Cet outil nous donne les metadata renseignées sur les différents programmes. Il suffit d’insérer le plug-in dans une track au format 7.1 et router la piste vers un BUS 7.1 qui permettra de monitorer le 5.1 et le LtRt via des aux input aux formats respectivement 5.1 et stéréo.

 

 

Les limites du plug-in sont l’impossibilité d’exporter à l’heure actuelle les metadata vers le DP570 et l’impossibilité de décoder le flux Dolby E dans la timeline, nous sommes obligés de lui indiquer dans le browser le fichier Dolby E .wav entrelacé (la synchro se fait en début de session ou bien au TC si le TC est intégré dans le flux Dolby E). Une page settings fait apparaitre le port qui permettrait de transporter ces metadata en externe sur le DP570 mais qui pour l’instant n’est pas opérationnel. Nous pouvons intervertir l’ordre des bus, dans la page settings, pour travailler avec les différentes normes smpte, film…

 

 

 

 

Le LtRt issu du Dolby E peut lui même être décodé par un autre outil développé par Minnetonka audio, Surcode Dolby pro logic 2. Ce plug-in nous donne accès aux différents paramètres (mode movie ou music, panorama…) du décodeur pro logic 2 ainsi qu’il permet d’encoder en LtRt avec un limiteur et un gain pour LR C LSRS et LFE.

 

 

Il est aussi possible d’encoder et de décoder un format Dolby Surround dans pro tools grâce au plug-in au format TDM développé par Dolby, le Dolby Surround Tools. Il permet d’encoder un LtRt depuis un format Dolby Surround LCRS et de décoder en prologic 1.

 

 

Dans la famille des plug-ins pour encoder dans pro tools, nous avons les Soundcode de Neyrinck audio. Le soundcode Dolby Digital permet d’encoder et de décoder le Dolby Digital.
Nous devons renseigner les metadata (dialog level, downmix, DRC…) mesurées à l’heure actuelle par notre DP570. Le plug-in impose les mêmes réglages pour les DRC du Line Mode et du RF mode bizarrement. Le décodeur peut décoder le flux dolby digital exporté en .wav directement dans la timeline de pro tools en RTAS, il suffit pour cela d’importer notre fichier stéréo dans une piste stéréo et mettre le plug-in en insert. Cette méthode peut servir aussi à décoder un flux dolby digital issu d’un lecteur DVD. Dans la fenêtre du décodeur, nous pouvons simuler le downmix stéréo et mono en revanche les modes DRC ne semblent pas complètement maîtrisés. Nous n’avons pas pu écouter sans DRC (?). Cela reste un très bon outil pour encoder en Dolby Digital. L’outil existe d’ailleurs pour le DTS, il s’appelle Soundcode DTS.

 

 

 

Il existe aussi des applications autonomes chez Minnetonka audio, Surcode, qui permettent d’encoder en Dolby Digital, Dolby Surround, et DTS ainsi qu’encoder pour le DVD audio (Disc Welder).

 

 

Un autre outil, le Soundcode for Broadcast est aussi très utile, développé par Neyrinck audio. Il permet de préparer l’encodage Dolby E ou Dolby Digital pour le DP600 sous forme de fichiers. Nous renseignons nos metadata pour nos deux programmes 5.1 et LtRt et pouvons exporter le tout, audio et metadata Dolby sous forme de fichier .wav compatible avec le DP600. Le soundcode player nous permet d’importer notre fichier Dolby E issu du DP600 et de l’intégrer dans pro tools.

 

cf Neyrinck

 

 

Autre particularité très intéressante du soundcode for Broadcast, c’est la possibilité d’exporter et d’importer dans pro tools des fichiers RF64. Nous pouvons exporter ainsi des fichiers multicanal entrelacés 6 pistes pour l’instant de taille bien supérieure à 2 Go pour des programmes de longue durée.

 

cf Neyrinck

 

Dolby a développé la version soft du LM100, le Dolby media meter. Ce logiciel de mesure est disponible sous forme d’application autonome Mac/PC ou bien pour pro tools en RTAS/Audiosuite ou pour Minnetonka AudioTools AWE. Ce plug-in nous permet de mesurer le loudness avec la technologie Dialogue Intelligence qui permet de détecter automatiquement les passages avec les dialogues. La mesure peut se faire sur les formats audio Dolby Digital, Dolby Digital Plus, Dolby True HD, Dolby E et du PCM.

 

Il nous reste plus qu’à attendre l’encodeur Dolby E de chez Minnetonka audio (avant la fin d’année ?) avec l’équivalent du DP570 en soft pour simuler les metadata dans pro tools, on peut toujours rêver !

Les documents de cet article sont issus de : Dolby Laboratories, Neyrinck, Minnetonka Audio, TC electronic, Digidesign.

 

Laisser un commentaire