Archives pour la catégorie mixage

Dolby Media Emulator

Dolby sort enfin le Dolby Media Emulator, un outil de simulation de metadata pour la diffusion 5.1 en Dolby Digital, et de préparation pour l’encodage Dolby E. Cet outil, qui manquait depuis l’intégration des outils de mesure dans les logiciels, trouvera sa place dans la chaîne de post-production 5.1, sous forme de plug-in.

Cet outil permet de simuler les metadata Dolby, comme un DP570 : le loudness pour le renseignement du dialnorm, le downmix et les DRC. Il suffit de l’insérer sur un master 5.1, et simuler l’encodage Dolby Surround (DPL1 et DPL2), les downmix LtRt, LoRo, mono, ainsi que les profils de compression Line Mode et RF Mode. La mesure de Loudness est à jour R128 ITU 1770-2, et intègre aussi les dernières normes (1770-1, Dialog Intelligence). L’outil est également compatible 7.1 et permet de préparer un encodage Dolby Surround IIx qui ajoute 2 canaux latéraux, ou Dolby Surround IIz qui ajoute 2 canaux frontaux en hauteur.

Nous avons testé en version beta l’outil, une solution très abordable, qui simplifie le process de post-production multicanal.

importation Dolby France LtRt

Pro codec Sonnox-Fraunhofer, encoder un mix 5.1 en temps réel

Un outil intéressant pour l’encodage stéréo et 5.1, présenté au NAMM cette année, disponible depuis peu. C’est un plug-in développé en collaboration avec Sonnox et Fraunhofer, qui permet d’encoder en 5.1, notamment aux formats mp3surround, aac-lc, Heaac et HDaac (lossless). On peut l’insérer sur un master dans Pro tools, ou autre logiciel compatible VST AU, et comparer jusqu’à 5 codecs différents, à des débits variables puis exporter les fichiers encodés. Il permet d’écouter la différence entre le signal en entrée et la sortie du codec, il indique le taux de compression, et optimise les niveaux de bitstream afin de ne pas saturer le fichier pour les mixages à forts niveaux. Le plug-in intègre même un test ABX pour comparer les différents codecs et donne les résultats statistiques. Il est possible d’encoder en offline, et de décoder les fichiers obtenus par import dans la session. En revanche, il ne gère pas encore les metadata de diffusion (loudness, downmix, DRC) propres à Dolby (Dolby Pulse pour le codec HeAAC), ni les formats binauraux intégrant des HRTF tels que le mp3D de Fraunhofer. On peut s’attendre à une future mise à jour intégrant le mp3D et le Mpegsurround compatibles binaural.

codecs supportés :

- mp3, mp3 Surround, AAC-LC, HE-AAC, and HE-AAC v2
- mp3-HD and HD-AAC (Lossless Codecs)

En savoir plus : sonnox

Le spatialisateur de l’Ircam en plug-in

Le spatialisateur de l’Ircam sera disponible en juillet prochain sous forme de plug-in, il sera intégré dans le pack Ircam tools développé par l’Ircam et la société Flux. Cet outil est dédié au traitement de spatialisation en temps réel de signaux sonores dans les contextes de création musicale, de post-production et dans les situations de concert. La suite ircam tools intègre aussi d’autres outils tels que la réverbe Ircam verb, le processeur de modélisation de voix TRAX transformer, et autres processeurs TRAX cross synthesis, source filter.

Conçu de manière modulaire, le Spatialisateur permet à l’utilisateur de spécifier/automatiser les paramètres de spatialisation indépendamment du mode de restitution et du type de dispositif électroacoustique choisis. Ainsi le travail de spatialisation peut être effectué dès l’étape de composition sur un dispositif de reproduction élémentaire (reproduction binaurale sur casque) et être directement réutilisé ou moyennant des ajustements mineurs sur les dispositifs plus ambitieux tels que requis par les installations sonores interactives ou les situations de concert (panoramique d’intensité pour des distributions 2D ou 3D de haut-parleurs, formats ambisoniques, Wave Field Synthesis…).

L’originalité du Spatialisateur réside également dans son mode de contrôle de l’effet de salle à l’aide de critères perceptifs qui permet à l’utilisateur de spécifier de manière intuitive les caractéristiques sonores de la salle sans recourir au vocabulaire acoustique ou architectural.

Le Spatialisateur peut être utilisé dans différents contextes :

Concerts et spatialisation du son en temps réel. Le compositeur peut associer à chaque note ou événement sonore de la partition un effet de salle ou une position du son dans l’espace. Le Spat est alors asservi à un séquenceur, un système de suivi de partition ou toute approche algorithmique.

Postproduction. Un module de spatialisation peut être affecté à chaque canal d’une table de mixage pour disposer d’un contrôle intuitif et global des positions de chaque source et de leur effet de salle associé.

Réalité virtuelle. La composante auditive spatialisée est primordiale pour promouvoir les sensations de présence et d’immersion dans les applications de réalité virtuelle ou les installations sonores interactives. Le Spatialisateur peut être utilisé dans ce cadre en s’appuyant notamment sur le mode de reproduction binaural (restitution sonore tri-dimensionnelle sur casque) particulièrement convaincant lorsqu’il est asservi à des dispositifs de suivi de la position/orientation du sujet (tracking) ou à des contrôleurs gestuels.

cf Ircam

En savoir plus : ircam tools

ircam

DTS Neural UpMix

DTS annonce au NAB la sortie de la version plug-in de son procédé d’upmix « Neural UpMix » au format RTAS, Audiosuite pour Pro tools et au format VST ainsi que la mise à jour de sa suite d’encodage DTS-HD Master Audio Suite v 2.5 pour l’authoring Blu Ray et DVD.

Le Neural UpMix est une solution supplémentaire d’upmix stéréo/5.1 vers 5.1/7.1 (une des premières pour le format 7.1), proposée pour la post-production dans les cas où l’on ne dispose pas des éléments séparés, précise bien DTS. C’est particulièrement utile pour les catalogues de films, séries TV, documentaires, menus…Pour optimiser l’upmix, nous n’avons accès principalement qu’à 2 paramètres, la largeur de l’image sonore et l’équilibre frontal/arrière, accompagnés d’une balance de niveaux pour chaque canal, un limiteur, le filtre pour le Lfe. Sont mis en avant le respect des timbres, la séparation des canaux, l’enveloppement.

A tester

En savoir plus :  DTS

Autopan surround Trillium Lane Labs

autopan

L’autopan de chez Trillium Lane Labs (Digidesign) est maintenant disponible sans license, une bonne nouvelle ! Seule la version TDM est compatible 5.1, malheureusement, la RTAS n’est que stéréo. L’autopan permet de placer une source à des points particuliers, prédéfinis dans l’espace multicanal, et comme son nom l’indique, il est possible d’automatiser des rotations avec différents mouvements (cercles, arcs de cercles…).

SoundCode stereo LtRt

soundcode

Neyrinck audio sort le plug-in SoundCode stereo LtRt au format TDM, RTAS et Audiosuite, très utile pour vérifier la compatibilité stéréo de notre mixage 5.1, en LoRo et LtRt. La version LoRo était sortie avec l’option complete production toolkit pour pro tools 8 Le, mais n’était pas encore disponible pour pro tools HD.

Il est donc possible maintenant de fabriquer rapidement un downmix LoRo en ayant accès aux coefficients à 0,1 dB près, avec possibilité de réintégrer le LFE et d’enclencher un limiteur à -9 dBFS par exemple. On peut aussi utiliser l’outil pour fabriquer un LtRt prologic 1 et 2, donc encoder mais il n’est pas possible de décoder avec Neyrinck pour monitorer le résultat en 5.1, sauf en passant par Surcode Dolby pro logic de Minnetonka.

Cela va en tout cas nous faire gagner du temps !

En savoir plus: Neyrinck

3 nouveaux plug-ins dans le Waves 360° surround tools

Waves complète son pack 360° Surround tools de 3 plug-ins, le dorrough meter développé en collaboration avec Dorrough Electronics, le procédé d’upmix UM225/226 (encore un autre), et le processeur dynamique MV360°.

Waves Dorrough meter

La version multicanal des fameux Dorrough meter. Niveaux crète et niveaux moyens avec mesure de la phase, de la différence et sommation pour L/R et LS/RS. L’ordre des bus (DTS, ITU/SMPTE, Film standard Europe) peut être configuré.

Il existe un preset Lt vs Rt qui semble mesurer la somme des niveaux se rapprochant du format Dolby Lt Rt avec la matrice suivante :

L + LS + 0,5 C   /  R + RS + 0,5 C pour le mode 5.0

L + LS + 0,5 C + 0,5 LFE   /  R + RS + 0,5 C + 0,5 LFE pour le mode 5.1

A méditer…

 

dorrough1


dorrough2

dorrough3

cf Waves

 


Traitement d’Upmix UM225/UM226

um226

cf Waves

Ce nouveau procédé d’Upmix offre différents traitements possibles autour de 8 modes :

- surround 4 all : réglage de base

- film 1 : grande dynamique, films d’action avec présence d’effets sonores

- film 2 : dynamique moindre

- center dialog : replace les dialogues de la stéréo dans le canal central, recommandé pour le documentaire, le sport, les news

- steady center : recrée le centre fantôme de la stéréo dans le Centre du multicanal

- stereo preserve : création de l’image multicanal en préservant la stéréo portés par L et R du multicanal, musique

- music spread : image multicanal enveloppante, musique

- music loops : création d’une image frontal large, musique pop variétés

 

D’autre part, les différents axes de traitement pour la création de l’image multicanal sont les suivants :

- répartition des basse fréquences et hautes fréquences entre le Centre et les canaux frontaux L et R

- répartition des transitoires entre le Centre et les canaux frontaux L et R

- largeur frontale LR

- Upmix amount : % de traitement d’upmix (cf rapport dry/wet pour une réverbe)

- Filtrage des canaux arrières, 1 kHz à 20 kHz

- délai des canaux arrières, 3 ms à 75 ms

- Rear ambience : ajout de réverbe pour les canaux arrières

- filtre passe bas du 4ème ordre pour le canal LFE, de 40 Hz à 120 Hz

- LFE Lo Air : pitch d’une octave inférieure le contenu du LFE

- output trims : -12 dB / +12 dB sur LR  / C  /  LSRS   /  LFE

 

 

Traitement dynamique MV360°

mv360

cf Waves

Le MV360° est un compresseur dynamique qui présente deux niveaux de compression, un pour les hauts niveaux et un pour les bas niveaux, d’où la gestions de 2 seuils avec un gain de rattrapage automatique. Il offre les  différents modes de link suivants :

- les 6 canaux en link

la balance entre les canaux principaux et le canal LFE est conservée

- les canaux principaux (Mains) en link et canal LFE

la balance entre les canaux principaux est conservée, le LFE traité à part

- canaux frontaux / canaux arrières / LFE

- canal central / quad  / LFE

dialogues, image multicanal LRLSRS et canal LFE

- centre / canaux frontaux LR / arrières

A tester 

 

En savoir plus : waves

Flux : des outils de traitement dynamique compatibles 5.1

cf flux

 

cf flux

 

« Flux:: sound and picture development  » est une société française qui développe des plug-ins de traitement dynamique et fréquentiel plutôt bien réussis, on les connaît pour avoir développer à l’origine en format VS3 pour pyramix, solera par exemple. Aujourd’hui leurs plug-ins sont développés en RTAS, VST, AU et quelques uns en TDM, et compatibles 5.1, voire même jusqu’à 8 canaux pour les amateurs du 7.1. Nous avons pu testé toute la gamme : solera2, alchemist, pure compressor2, pure decompressor2, pure expander2, pure dexpander 2, pure limiter2, epure2 (EQ). Une solution de traitement 5.1 efficace et complète, compatible haute définition (jusqu’à 384 kHz, processing float 64 bit), et accompagné d’un design soigné !

En savoir plus : fluxhome 

V-Mon : une solution complète de monitoring surround dans pro tools HD

 

 

 

 

 

Neyrinck audio, spécialisé dans le développement d’outils de mixage 5.1 pour pro tools, avait anoncé lors de la dernière convention AES un plug-in pour faciliter le monitoring 5.1 dans pro tools, chose faite depuis peu, le plug-in ainsi que sa commande hardware sont très bientôt disponibles.

La première finalité du plug est de pouvoir monitorer une sortie surround compatible 7.1 avec la gestion du niveau. Mais il est possible de gérer jusqu’à 6 stems 7.1, 8 aux inputs stéréo, 4 entrées talback, 2 listen back outputs. Il est possible de configurer 4 sorties monitoring 7.1 en numérique ou analogique, un downmix stéréo paramétrable, 8 cues, une sortie pour du metering externe d’un stem multicanal et d’une stéréo.

V-Mon est compatible avec le contrôleur TAC Systems VMC 101 (protocole RS422 ou USB) disponible en août 2008.

Les stems surround peuvent être monitorés simplement en configurant un insert du plug V-Mon sur une audio track, une aux input, sans affecter évidemment le mixage porté par la piste. Pour chaque insert, nous disposons d’un trim pour chaque canal du mix multicanal et d’une grille afin de changer l’affectation vers les bus.

Le monitoring principal peut être calibré avec des trims et des délais disponibles pour chaque canal (cf DP570).

2 types de downmix peuvent être utilisés, un premier downmix stéréo pour le monitoring (alimente la sortie monitoring stereo et aussi le L/R du monitoring surround) et un second de traitement afin de réduire un mix 5.1 vers une stéréo à enregistrer. Les coefficients de downmixing sont entièrement configurables dans le set up.

On retrouve les paramètres de monitoring, solo, mute, dim, un niveau de Ref, downmix et mono. Le plug prévoit aussi un insert de traitement comme pour un DP570 et permet d’afficher jusqu’à 17 fenêtres de monitoring (stems 7.1, aux inputs stéréo, cues…) en VU mètre ou Peak mètre.

Quid du bass management?

A tester prochainement dès la sortie

compatible pro tools HD 7, monopolise un DSP de carte accel, 44,1 kHz / 48 kHz, update prochain pour le 96 kHz

En savoir plus : Neyrinck audio

Une démo de 14 jours est téléchargeable à partir du 7 juillet, un synoptique est aussi disponible  


mixage 5.1 sur protools LE

Depuis peu, il est possible de mixer en 5.1 sur pro tools LE grâce au plugin Mix 51 de chez Neyrinck audio et pour un coût tout à fait raisonnable (189 $). On retrouve l’outil de localisation en multicanal, 5.1 surround panning, présentant une divergence centrale, une divergence vers les autres canaux, un envoi vers des effects en format quad. L’autre plug-in, le 5.1 surround mixing, permet de gérer les bus en format multicanal comme on pourrait gérer les pistes audio track en multicanal sur pro tools HD.
A tester!
démo téléchargeable sur neyrinck.com

mix51a.png

mix51b.png