Archives pour la catégorie prise de son

Fabrication d’un son en binaural

Des essais de fabrication d’un son binaural dans une église pour une fiction

La tête Neumann KU100 :

georges

La tête Headgar (« désigné » par Bernard Lagnel) :

headgar

Un système MMAD3D (M. Williams) pour des essais de synthèse binaurale :

MMAD3D

 

Des essais de fabrication d’un son binaural sur un chantier

La tête Neumann KU80, l’ancêtre de la KU100 :

KU80

Un système MMAD3D pour des essais de synthèse binaurale :

chantiermmad3D

 

Session AFSI : écoute de systèmes de PdS multicanal

aton1

Thème : Ecoute multicanal, prise de son multicanal
Partage de nos expérimentations des différents systèmes de prise de son multicanal.

Bergame Périaux, spécialiste multicanal et responsable filière multicanal à l’INA, et Vincent Magnier, intervenant en prise de son multicanal à l’image à l’Ina présenteront dans le cadre de l’AFSI leurs expérimentations des différents systèmes de prise de son multicanal.

Le samedi 25 Mai 14h-17h, au studio 85 (système d’écoute 5.1 ITU), 85 rue Lecourbe 75015 Paris

Au programme :

- Présentation d’une méthode d’écoute

- Présentation et écoute comparative des différents systèmes utilisables en prise de son en tournage et musique : ST 450, SPS 200, DPA 5100, MMAD, ORTFS, DORTF, croix IRT, carré Hamasaki, DMS.

Inscriptions sur le site de l’AFSI ici, places limitées réservées aux membres de l’AFSI

mmad 3D, KU100

Voici une petite photo sur les dernières expérimentations d’une captation dans un marché avec une version mmad 3D, compatible Auro 3D 9.1 . L’idée était d’expérimenter aussi une version binaurale par synthèse avec différents outils et comparer les rendus sonores avec la tête Neuman KU100.

Surround Library

Surround Library est une librairie d’ambiances en multicanal accessible sur site internet, à tout moment, on y trouve différents formats de prise de son de qualité, croix IRT, Double ORTF, ORTF Surround, MMAD, Format B, Double MS, carré Hamasaki etc…à différents endroits, et différentes configurations, pour des extérieurs et des intérieurs ! La librairie se développe tous les jours et compte aujourd’hui plus de 1500 sons, au format 5.1, stéréo et aux formats matricés. Vous pouvez écouter des extraits de ces sons en 5.1.

Participent à ce projet, des preneurs de son pour la TVHD, le Cinéma, la musique.

Faites-y un petit tour pour écouter quelques paysages paisibles et enveloppants !

Double MS tool BF

Schoeps a mis à disposition sur son site internet sa nouvelle version du Double MS tool, au format RTAS, VST, VST3, AU. Cette version a été développée en collaboration avec Illusonic, elle intègre leurs algorithmes. Deux nouveautés majeures : le mode enhanced pattern donne une meilleure séparation des canaux avec plus de directivités et notamment une meilleure sélectivité et il existe un mode de décorrélation du champ diffus, qui permet de gérer le son d’ambiance de façon indépendante du champ direct, avec des possibilités de décorrélation. Les indicateurs de niveaux crêtes d’entrées et sorties sont bien plus précis et il est possible d’agir sur la rotation de l’image sonore dans la partie gestion des directivités des microphones. A tester en version beta ici.

Captation HD/5.1 St Matthieu St Denis

Captation HD/5.1 de la Passion St Matthieu à la basilique de St Denis le 5 Juillet 2011, dans le cadre du festival de St Denis.

Direct Streaming sur Medici.tv 20h30 et plus d’infos ici

Direction John Nelson, Ensemble Orchestral de Paris, Maîtrise de Paris

Evangelist : Werner Güra

Jesus : Stephen Morscheck

Prise de Son : Bergame Periaux / Jiri Heger

Direction artistique : Jiri Heger

Cars son : LocSon, France Télévisions

Système principal MMAD star system, suspendu Schoeps

Support MMAD, étoile Williams, distribué par Areitec

L’intérêt croissant pour les enregistrements à 5 canaux destinés au Home Cinéma, à la Télévision  ou à l’audio pur rend de plus en plus nécessaire la recherche d’un système d’enregistrement ‘surround’ de haute qualité, simple, fiable et immédiatement opérationnel. Le dispositif à 4 et 5 segments d’égale largeur décrit par Michael Williams dans les publications de l’AES (cf. note), présente de plus en plus d’intérêt pour l’industrie de l’audio. Cependant, la recherche d’une configuration de microphones satisfaisante ne peut ignorer les contingences purement mécaniques liées à la fabrication d’un support adapté.

L’Etoile de Williams constitue un tel support, simple, fiable et adaptable aux multiples configurations à segments égaux de 4 ou 5 segments. L’impact visuel de ce système a aussi été réduite au minimum. A présent, seulement les systèmes à 4 ou 5 canaux semblent répondre aux besoins de l’exploitation ‘broadcast’ mais la possibilité de mettre en place un système à 7 canaux est aussi possible pour l’expérimentation du nouveau format ‘Blu-ray’.

Un moyeu circulaire central permet de fixer 4, 5 ou 7 rayons de longueurs différentes en fonction de la directivité des microphones choisis. A l’extrémité de ces rayons, on trouve une genouillère qui peut recevoir un microphone SCHOEPS, soit de la série CCM (Compact Condenser Microphone), soit du programme Colette, composé d’un préamplificateur CMC et de toute la gamme des capsules.

Le développement d’autres combinaisons est envisagé pour répondre aux besoins de l’industrie de l’audio. De fait, la possibilité de monter un microphone sur une tige verticale est d’ores et déjà proposée. Même si l’Etoile de Williams peut être utilisée seule, il est vivement recommandé d’y ajouter une suspension anti-vibratoins développée en collaboration avec la société RYCOTE à partir du fameux modèle Lyre de la série ‘InVision Broadcast’. C’est l’assurance que les bruits de manipulation et d’autres vibrations seront efficacement atténués. Le fait que l’ensemble du système soit suspendu (et pas chaque microphone) baisse considérablement la fréquence de résonance et procure un bien meilleur filtrage des vibrations. On peut choisir 2 types de suspensions Lyre : le modèle INV1 est adapté aux CCM, et le modèle INV4 aux CMC + capsules. Aussi bien qu’en reportage qu’en studio, le poids de l’ensemble est souvent un facteur important – avec 5 microphones CCM, l’ensemble pèse environ 500g et environ 950 g avec les CMC+ capsules. On peut bien sûr équiper les microphones avec des bonnettes anti-vent Rycote ou Schoeps standards.

note : Michael Willams a présenté une série de configurations simple à segments égaux dans un article de l’AES présenté lors de la 91ième Convention de l’Audio Engineering Society à New York en octobre 1991  (AES preprint 3157). Ces configurations à 4, 5 et 6 canaux utilisaient des microphones Supercardioïdes, Cardioïdes ou Infracardioïdes. Cette publication a été faite avant que le terme de « multicanal » ne soit adopté pour décrire les systèmes d’enregistrement à 5 canaux, et les configurations normalisées à 5 haut-parleurs qui en découlent. L’article a été mis à jour en 2008 à la 124ième Convention de l’AES à Amsterdam (AES preprint 7480) pour y inclure les systèmes à 7 et 8 canaux. Ces articles et d’autres de Michael Williams peuvent être téléchargés sur www.mmad.info.

Le système est aujourd’hui distribué par Areitec, 4 rue Firmin Gillot, 75015 Paris France        +33 1 45 30 21 23        areitec@areitec.fr

Les Rayons

3 ensembles de rayons sont fournis pour constituer une étoile standard à 5 canaux, chaque ensemble correspondant à une directivité donnée :

- Supercardioïde (les rayons les plus courts) pour les Schoeps CCM 41 ou CMC6+MK 41

- Hypocardioïde (les rayons les plus longs) pour les Schoeps CCM21 ou CMC6+MK21

- Cardioïde (les rayons de longueur intermédiaire) pour les Schoeps CCM4 ou CMC6+MK4

On peut fournir des rayons pour des microphones omnidirectionnels, mais ce type de configuration ne semble pas donner des résultats satisfaisants pour une localisation optimale des sources.

L’Etoile de Williams standard est conçue pour 5 canaux. Cependant le moyeu central peut accueillir 4, 5 ou 7 rayons, selon les besoins. Dans cette hypothèse, il faut utiliser un ensemble de rayons différents pour chaque configuration (4, 5 ou 7) et pour chaque type de directivités (supercardioïde, cardioïde ou hypocardioïde). Ces rayons sont disponibles comme accessoires. Le moyeu a des repères de couleur pour faciliter les différents montages : jaunes pour 4 canaux, rouges pour 5 canaux  et bleus pour 7 canaux. Le moyeu central a aussi un emplacement qui permet de fixer une tige verticale pour y monter un microphone suplémentaire dédié aux très basses fréquences (le .1 d’un système 5.1).

Fixation des Microphones (“Microphone Clip Mounting’)

On peut adapter deux fixations différentes (‘microphone clips’) à chaque rayon : une pour les CCM et l’autre pour la série Colette. Les deux ont un pas de vis standard 3/8” pour y fixer les supports adéquats. Cependant le montage du CCM n’autorise pas l’ajustement radial de la position du microphone, et donc la fixation à été conçue en fonction de la longueur du rayon, de telle sorte que la membrane soit correctement positionnée . Il est donc important d’utiliser le support Schoeps SGC pour fixer le CCM, alors que pour le CMC on peut utiliser indifféremment le support Schoeps SG 20 ou un autre accessoire équivalent. C’est seulement avec ce dernier support que la position de la membrane peut ensuite être ajustée en fonction de la configuration spécifique requise. Le cylindre qui supporte le clip de montage peut tourner sur l’axe du rayon pour aligner l’axe du microphone avec celui du rayon.

Fixation de l’étoile sur pied micro avec support articulé

L’Etoile de Williams se fixe sur un pied standard par un pas de vis standard de 3/8”. Si l’on doit utiliser un support articulé  du genre de ceux que l’on utilise en photo ou vidéo, on peut retourner le moyeu et utiliser l’autre pas de vis 1/4″.

Suspension

En général, il est préférable d’utiliser une suspension anti-vibrations avec l’Etoile de Williams. La  suspension proposée a été développée en collaboration avec la Société Rycote et utilise le système « Lyre » de ‘InVision1’ ou’ InVision4’. En fonction du poids total du système, différentes souplesses du montage sont nécessaires. Pour les CCM, le modèle « Lyre » InVIsion1 est conseillé, alors que pour la série Colette, il convient d’utiliser le modèle « Lyre » de InVision4. On peut aussi utiliser une version renforcée de la Lyre InVision4.

Ce système de suspension peut aussi être monté sur un pied standard avec un pas de vis 3/8“ ou sur un pied photo  simplement en inversant la base. Le support « Lyre » doit alors être tourné sur 180° pour être aligné avec les rayons de l’Etoile.

Surround Library

L’excellente sonothèque multicanal Surround Library est en ligne depuis quelques temps. On y trouve un évantail d’ambiances et d’effets exclusivement multicanal, enregistrés par une communauté d’ingénieurs du son professionnels et passionnés à partir de systèmes microphoniques surround dédiés. Communauté qui, sans aucun doute, se développera rapidement à travers le monde !

Le catalogue est toujours en cours de développement, et ne cesse d’évoluer au fil des mois. L’ensemble des sons inclut bien évidemment des métadonnées BWF (Broadcast Wave) et Soundminer v4, et les infos techniques de chaque son sont visibles sur le site, accompagnées de l’écoute d’une version stéréo d’excellente qualité. L’Auteur ou Producteur de l’enregistrement est bien entendu mentionné pour chaque son. On y trouve des formats ambisonic, double MS, double ORTF etc…

Avis aux utilisateurs et aux preneurs de son !

http://www.surround-library.com

Stage Prise de Son multicanal INA dec 2009

ONDIF8

Voici quelques photos d’expérimentation des systèmes de prise de son multicanal sur le dernier stage de prise de son multicanal INA de décembre 2009, à la salle de l’ONDIF. La formation enregistrée (sebastien Buchholz) constituée d’un soubassophone, d’un sax baryton, d’un trombone, d’un sax soprano, et de percussions permet de tester une image sonore multicanal en prise de son avec différents systèmes principaux (5.0 ou 3.0) et des systèmes d’ambiances (4.0) en fond de salle. La configuration représentée ici met en expérimentation un système MMAD comme système principal en dpa 4011, des microphones de proximité et des systèmes d’ambiance croix IRT schoeps, carré Hamasaki schoeps, ou carré d’hypocardioides dpa 4015. Prochain stage, juin/juillet 2010, voir site de l’INA.

ONDIF3

MMAD ONDIF2

regie ONDIF

Carrés ONDIF1

Sonar Surround : have you ever heard a fish talk?

sonar surround

Sonar Surround, basé en Allemagne, propose des solutions pour la captation multicanal sous l’eau. Le système de prise de son fonctionne avec des hydrophones omnidirectionnels de type BK 8106 modifiés afin d’éliminer le bruit direct occasionné par le mouvement de l’eau. Cette modification peut être comparée aux protections anti-vent classiques. La dimension du système est assez importante compte tenu des caractéristiques de propagation des ondes sonore dans l’eau.

Ce système à découvrir, représente l’aboutissement de deux ans de recherche et de tests sur le milieu acoustique difficile qu’est l’eau.

Sonar Surround propose des extraits en 5.1 à découvrir sur leur site internet, le résultat est assez étonnant !

source : sonar surround

ORTF Surround Schoeps

image-1

 

image-2image-4

 

Schoeps sort le double ORTF constitué de 4 microphones hypercardioïdes CCM 41, le tout embarqué dans une suspension élastique avec sa bonnette anti-vent complète, enfin nous allons pouvoir percher convenablement un double ORTF. Ce système est fait pour capter les ambiances, il utilise la différence d’intensité ainsi que la différence de temps afin de décorréler suffisamment l’image multicanal respectant ainsi la localisation des sources et l’impression spatiale. Le système est assez similaire à une croix IRT, avec une dimension plutôt rectangulaire. Ses applications sont biensûr la TVHD avec notamment le sport ainsi que les documentaires, le film etc.

L’ORTF Surround semble fixe, il ne semble pas possible pour l’instant de changer de directivités ainsi que moduler les distances entre les microphones afin de construire son propre système, appliqué à notre scène (intérieur avec dimensions variables et extérieur).

En savoir plus : schoeps

Des nouveaux produits chez Soundfield : SPS200, SMP200, UPM-1

image-1

 

Il y a quelques mois Soundfield annonçait son nouveau microphone SPS200. Ce nouveau système de prise de son a la particularité de ne pas nécessiter d’unité de contrôle, telle que pour le ST350 et utilise la même technologie de prise de son multicanal ambisonics (décomposition de l’espace en 4 composantes omnidirectionnelle W, bidirectionnelles X, Y et Z qui constituent le format B). Le format A, format issu des 4 capsules, est dans ce nouveau système directement enregistré, permettant ainsi le choix des préamplis et des convertisseurs analogiques/numériques ; il existe néanmoins, aussi chez Soundfield, un nouveau module de préamplification 4 canaux, le SMP200.

 

image-2

 

Après l’acquisition du format A, une version évoluée du surroundzone traditionnel, le plug-in SPS200 surroundzone, permet d’encoder l’information au format B puis de décoder le format B vers le format 5.1 ou autres formats multicanal, avec les différents paramètres que l’on connaît (rotation, tilt, zoom, directivité arrière…).

Soundfield sort aussi un nouveau traitement d’upmix pour le broadcast, un de plus, que voilà en photo ci-dessous, l’ UPM-1 .

 

image-3

 

Cet algorithme d’upmixing ne rajoute pas de réverbe ni ne modifie la phase de la stéréo, il analyse le son direct et le son réverbéré de notre stéréo puis permet à l’utilisateur de répartir les deux champs dans l’espace 5.1. Travail aussi de la divergence centrale (entre centre fantôme et hard center) de l’image frontale.

Bref, une autre machine à tester, l’enjeu pour les solutions d’upmixing semble être de taille de nos jours !

En savoir plus : soundfield

 

documents issus de Soundfield

Stage INA PdS multicanal documentaire et reportage

pdsdocu

aton1

La première session de stage Prise de Son multicanal pour le documentaire et le reportage a eu lieu fin Novembre, animée par Vincent Magnier, preneur de son pour l’image et moi même !

L’objectif était de faire réaliser un court documentaire en multicanal type radio ou pour la TVHD en une semaine. Les stagiaires ont travaillé par binôme, depuis la réflexion sur la réalisation du produit (mise en espace, gestion des points de vue…), la prise de son avec choix et gestion des systèmes, la post-production, jusqu’à la simulation des metadata avec le DP570 pour la préparation de l’encodage Dolby E / Dolby Digital.

Les systèmes utilisés : Croix irt, double ortf, Soundfield st350, holophone H2 pro, Sanken WMS 5, double MS Schoeps

Enregistreurs : Cantar et Sound Device SD788

Décodage des systèmes matricés sur pro tools (MS tool, Surroundzone)

Voici en photos une petite session du tournage de la descente à vélo, avec le cantar et le double ORTF embarqués, merci au comédien Jérôme Bruno !

Stage INA PdS multicanal Radio France

mma7micros

mma7micros2

Ce stage à la demande de Radio France pour ses Chefs opérateurs son s’est déroulé fin novembre/début décembre dans une ambiance très dynamique, il a mis en place tous les différents systèmes de prise de son utilisés pour la musique, le reportage/documentaire TVHD/Radio ainsi que pour la fiction Radio. Ont été mis à disposition les systèmes OCT Surround, MMAD, sphère Schoeps KFM360, double ORTF, double MS, arbre decca, carré Hamasaki, croix IRT, holophone H2 pro, Soundfield, système DPA S5 (dpa cardio, omni, hypo cardio)…Les 3 directivités omnidirectionnelles, hypocardioïdes et cardioïdes ont pu être testées sur les systèmes 5.0 tels que le MMAD (M. Williams / G. Le Dû) avec des résultats probants, dans différents lieux (grand plateau pour un ensemble cuivres et percussions, église pour un ensemble musique baroque et quatuor à cordes). Ce stage a permis aussi de tester des configurations de prise de son 7.0 avec le système MMAD omnidirectionnels ou cardioïdes sur un choeur d’hommes restituant un enveloppement  encore plus impressionnant qu’en 5.0.

Après les journées de prise de son, le mixage 5.1 est aussi abordé en fin de stage, par ateliers en binômes , afin d’apporter les compétences sur les outils et concepts de mixage inhérents à la prise de son.

Prochaines dates : INA

DPA 5100 : une autre solution de prise de son 5.1 pour la TVHD

 

 

cf dpa

 

A l’occasion du dernier salon IBC, DPA sort son système 5100, un dispositif de prise de son proposé pour la TVHD. C’est un système qui ressemble un peu au H2 pro holophone car les microphones sont placés dans une sorte de tête artificielle, le dispositif pouvant être monté sur pied, sur une caméra, suspendu ou bien tenu à la main grâce à une poignée.

Ce nouveau système se veut « enveloppant », de taille compacte, facile d’utilisation,  idéal pour la captation d’ambiances comme pour les évènements sportifs et sans aucun matriçage.

Le système est constitué de cinq capteurs de pression miniatures, peu sensibles au vent et au bruit mécanique.

L’image frontal fonctionne avec trois microphones coincidents omnidirectionnels utilisant la technologie propriétaire dpa « DiPMic » (directional pressure microphone)_ capsules omnidirectionnelles avec tubes à interférences et séparées par des baffles acoustiques_évitant les problèmes de filtrage en peigne après downmixing stéréo ou mono. Les deux microphones de l’arrière sont de directivité omnidirectionnelle, espacés entre eux et à une certaine distance du triplet avant. Le canal LFE est issu de la sommation L/R, atténué de 10 dB pour être compatible avec la chaîne de production multicanal à l’image (Lfe ou Sub à + 10 dB).

A tester

En savoir plus : audio2