Support MMAD, étoile Williams, distribué par Areitec

L’intérêt croissant pour les enregistrements à 5 canaux destinés au Home Cinéma, à la Télévision  ou à l’audio pur rend de plus en plus nécessaire la recherche d’un système d’enregistrement ‘surround’ de haute qualité, simple, fiable et immédiatement opérationnel. Le dispositif à 4 et 5 segments d’égale largeur décrit par Michael Williams dans les publications de l’AES (cf. note), présente de plus en plus d’intérêt pour l’industrie de l’audio. Cependant, la recherche d’une configuration de microphones satisfaisante ne peut ignorer les contingences purement mécaniques liées à la fabrication d’un support adapté.

L’Etoile de Williams constitue un tel support, simple, fiable et adaptable aux multiples configurations à segments égaux de 4 ou 5 segments. L’impact visuel de ce système a aussi été réduite au minimum. A présent, seulement les systèmes à 4 ou 5 canaux semblent répondre aux besoins de l’exploitation ‘broadcast’ mais la possibilité de mettre en place un système à 7 canaux est aussi possible pour l’expérimentation du nouveau format ‘Blu-ray’.

Un moyeu circulaire central permet de fixer 4, 5 ou 7 rayons de longueurs différentes en fonction de la directivité des microphones choisis. A l’extrémité de ces rayons, on trouve une genouillère qui peut recevoir un microphone SCHOEPS, soit de la série CCM (Compact Condenser Microphone), soit du programme Colette, composé d’un préamplificateur CMC et de toute la gamme des capsules.

Le développement d’autres combinaisons est envisagé pour répondre aux besoins de l’industrie de l’audio. De fait, la possibilité de monter un microphone sur une tige verticale est d’ores et déjà proposée. Même si l’Etoile de Williams peut être utilisée seule, il est vivement recommandé d’y ajouter une suspension anti-vibratoins développée en collaboration avec la société RYCOTE à partir du fameux modèle Lyre de la série ‘InVision Broadcast’. C’est l’assurance que les bruits de manipulation et d’autres vibrations seront efficacement atténués. Le fait que l’ensemble du système soit suspendu (et pas chaque microphone) baisse considérablement la fréquence de résonance et procure un bien meilleur filtrage des vibrations. On peut choisir 2 types de suspensions Lyre : le modèle INV1 est adapté aux CCM, et le modèle INV4 aux CMC + capsules. Aussi bien qu’en reportage qu’en studio, le poids de l’ensemble est souvent un facteur important – avec 5 microphones CCM, l’ensemble pèse environ 500g et environ 950 g avec les CMC+ capsules. On peut bien sûr équiper les microphones avec des bonnettes anti-vent Rycote ou Schoeps standards.

note : Michael Willams a présenté une série de configurations simple à segments égaux dans un article de l’AES présenté lors de la 91ième Convention de l’Audio Engineering Society à New York en octobre 1991  (AES preprint 3157). Ces configurations à 4, 5 et 6 canaux utilisaient des microphones Supercardioïdes, Cardioïdes ou Infracardioïdes. Cette publication a été faite avant que le terme de « multicanal » ne soit adopté pour décrire les systèmes d’enregistrement à 5 canaux, et les configurations normalisées à 5 haut-parleurs qui en découlent. L’article a été mis à jour en 2008 à la 124ième Convention de l’AES à Amsterdam (AES preprint 7480) pour y inclure les systèmes à 7 et 8 canaux. Ces articles et d’autres de Michael Williams peuvent être téléchargés sur www.mmad.info.

Le système est aujourd’hui distribué par Areitec, 4 rue Firmin Gillot, 75015 Paris France        +33 1 45 30 21 23        areitec@areitec.fr

Les Rayons

3 ensembles de rayons sont fournis pour constituer une étoile standard à 5 canaux, chaque ensemble correspondant à une directivité donnée :

- Supercardioïde (les rayons les plus courts) pour les Schoeps CCM 41 ou CMC6+MK 41

- Hypocardioïde (les rayons les plus longs) pour les Schoeps CCM21 ou CMC6+MK21

- Cardioïde (les rayons de longueur intermédiaire) pour les Schoeps CCM4 ou CMC6+MK4

On peut fournir des rayons pour des microphones omnidirectionnels, mais ce type de configuration ne semble pas donner des résultats satisfaisants pour une localisation optimale des sources.

L’Etoile de Williams standard est conçue pour 5 canaux. Cependant le moyeu central peut accueillir 4, 5 ou 7 rayons, selon les besoins. Dans cette hypothèse, il faut utiliser un ensemble de rayons différents pour chaque configuration (4, 5 ou 7) et pour chaque type de directivités (supercardioïde, cardioïde ou hypocardioïde). Ces rayons sont disponibles comme accessoires. Le moyeu a des repères de couleur pour faciliter les différents montages : jaunes pour 4 canaux, rouges pour 5 canaux  et bleus pour 7 canaux. Le moyeu central a aussi un emplacement qui permet de fixer une tige verticale pour y monter un microphone suplémentaire dédié aux très basses fréquences (le .1 d’un système 5.1).

Fixation des Microphones (“Microphone Clip Mounting’)

On peut adapter deux fixations différentes (‘microphone clips’) à chaque rayon : une pour les CCM et l’autre pour la série Colette. Les deux ont un pas de vis standard 3/8” pour y fixer les supports adéquats. Cependant le montage du CCM n’autorise pas l’ajustement radial de la position du microphone, et donc la fixation à été conçue en fonction de la longueur du rayon, de telle sorte que la membrane soit correctement positionnée . Il est donc important d’utiliser le support Schoeps SGC pour fixer le CCM, alors que pour le CMC on peut utiliser indifféremment le support Schoeps SG 20 ou un autre accessoire équivalent. C’est seulement avec ce dernier support que la position de la membrane peut ensuite être ajustée en fonction de la configuration spécifique requise. Le cylindre qui supporte le clip de montage peut tourner sur l’axe du rayon pour aligner l’axe du microphone avec celui du rayon.

Fixation de l’étoile sur pied micro avec support articulé

L’Etoile de Williams se fixe sur un pied standard par un pas de vis standard de 3/8”. Si l’on doit utiliser un support articulé  du genre de ceux que l’on utilise en photo ou vidéo, on peut retourner le moyeu et utiliser l’autre pas de vis 1/4″.

Suspension

En général, il est préférable d’utiliser une suspension anti-vibrations avec l’Etoile de Williams. La  suspension proposée a été développée en collaboration avec la Société Rycote et utilise le système « Lyre » de ‘InVision1’ ou’ InVision4’. En fonction du poids total du système, différentes souplesses du montage sont nécessaires. Pour les CCM, le modèle « Lyre » InVIsion1 est conseillé, alors que pour la série Colette, il convient d’utiliser le modèle « Lyre » de InVision4. On peut aussi utiliser une version renforcée de la Lyre InVision4.

Ce système de suspension peut aussi être monté sur un pied standard avec un pas de vis 3/8“ ou sur un pied photo  simplement en inversant la base. Le support « Lyre » doit alors être tourné sur 180° pour être aligné avec les rayons de l’Etoile.

Laisser un commentaire